Echange de parapheur entre Monsieur le Représentant Résident du PNUD et Madame la Ministre de la Santé

Le Programme des Nations Unies pour le Développement et le Ministère de la Santé, de la Population, de la Promotion de la Femme et de l’Intégration de la Femme au Développement ont procédé à Brazzaville à la signature d’une lettre d’accord pour l’octroi de micro-subventions aux femmes entrepreneures du secteur informel dont les activités ont été perturbées par les mesures liées à la pandémie de la COVID.19

La pandémie COVID-19 a particulièrement eu des impacts importants sur la plupart des citoyens, en particulier les groupes vulnérables notamment les femmes qui ont besoin d'un soutien immédiat pour la relance de leurs activités génératrices de revenus et qui ont été gravement anéanties suite aux mesures associées à la riposte nationale pour limiter la propagation du virus dont notamment celles du confinement. C’est en réponse à cette demande pressante que le PNUD dans le cadre de sa contribution à la réponse nationale contre la pandémie et de ses effets socio-économiques, apporte un soutien aux femmes entrepreneures du secteur informel à travers l’octroi de micro-subventions par des transferts monétaires afin de faire face aux impacts immédiats de la COVID-19 avec la relance de leurs activités.

Signature de l'accord

Pour renforcer la résilience, le PNUD Congo s’est engagé dans un premier temps à accompagner les efforts du gouvernement par l’octroi de micro-subventions à cent (100) actrices du secteur informel répondant à des critères identifiés par le Ministère de la Santé, de la Population, de la Promotion de la Femme et de l’Intégration de la Femme au Développement pour commencer par Brazzaville, le Pool et Pointe-Noire. Le transfert des ressources se fera via des mécanismes appropriés (mobile money, transfert de compte à compte). Cet effort vient à la suite d’un premier appui du PNUD conduit en partenariat avec le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et le Ministère en charge des Affaires Sociales destiné à assister les ménages vulnérables par l’octroi de transferts monétaires pour l’acquisition de vivres alimentaires.

Entretien avec la presse

Cet appui avec le Ministère en charge de la Femme permettra aux femmes qui durant les mois du confinement n’ont pas pu travailler et qui font présentement face à des besoins pressants pour subvenir à leurs besoins immédiats et de relancer leurs activités.

Cet appui donné aux femmes selon le PNUD, s’inscrit dans un accompagnement plus large aux acteurs du secteur informel. Les populations sont éprouvées dans le contexte de la COVID-19 et c’est pourquoi le PNUD accompagne le gouvernement dans ses efforts d’alléger les difficultés de celles les plus vulnérables impactées par cette pandémie.

L’accord signé s’inscrit dans le cadre du partenariat plus large entre le Ministère en charge de la femme et le PNUD qui travaillent ensemble depuis plusieurs années pour l’égalité des genres et le renforcement du pouvoir économique des femmes et leur meilleure intégration au développement du Congo. 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République du) 
Aller à PNUD Global