Brazzaville, le 10 août 2021. Le dérèglement climatique est considéré comme un moteur aggravant la recrudescence des catastrophes naturelles au cours de ces 20 dernières années, mettant en péril les perspectives d’un développement résilient et l’atteinte des Objectifs de Développement Durable poursuivis par la communauté internationale. La République du Congo n’en fait pas exception, le pays est doublement exposé aux catastrophes naturelles et anthropologiques qui engendrent des dégâts incommensurables et responsables de l’émergence de nombreuses maladies, ce qui met en péril les acquis de développement du pays et contribue à la perte de vies humaines.

Le Programme ACP-UE de Prévention des Risques liés aux catastrophes naturelles, lancé officiellement en 2011 qui est une initiative du Groupe d'Etats ACP financée par l'Union européenne et gérée par la Facilité Mondiale pour la Prévention des Catastrophes et le Relèvement (GFDRR), soutient les activités de gestion des risques de catastrophe et d'adaptation au changement climatique dans les pays ACP par le biais d'une assistance technique, d'un renforcement des capacités et de services de conseil-analyse. Mis en œuvre par le Secrétariat de la CEEAC, ce programme a permis de faire un état des lieux des Politiques, des Législations et des Stratégies nationales pour la Réduction des Risques de Catastrophes (RRC) ainsi que des Mécanismes de Surveillance et d’Alerte Précoce au niveau des pays de l’Afrique Centrale. Il en ressort que, très peu de pays disposent d’une véritable stratégie dédiée à la Réduction des Risques de Catastrophes et qu’aucun texte législatif ou réglementaire n’est spécifiquement défini dans le domaine dans les États de l’Afrique centrale.

Le document initial faisant foi de Stratégie Nationale et Plan d’action de Gestion des Risques de Catastrophes de la République du Congo, n’avait pas pris en compte les sept (7) objectifs clairs et les quatre (4) priorités d'action pour prévenir les nouveaux risques et réduire les risques de catastrophe existants conformément au Cadre de Sendai. De ce fait, le Ministère de l’Environnement, du Développement Durable et du Bassin du Congo a sollicité l’appui du PNUD pour accompagner le pays dans ses efforts d’harmonisation de cette stratégie au Cadre de Sendai 2015-2030 À cet effet, un atelier national de validation de la Stratégie Nationale de Réduction de Risques de Catastrophes est organisé du 10 au 12 aout 2021 avec pour objectif principal de faire une revue et d’aligner la stratégie nationale de Réduction de Risques de Catastrophes du Congo au cadre Sendai conformément au programme d’action africain, à la stratégie et au plan d’action de l’Afrique Centrale. 

Spécifiquement, il s’agira de :

•       Développer et aligner la stratégie nationale de Réduction des Risques de Catastrophes (RRC) du Congo au Cadre de Sendai conformément au Programme d’Action Africain, à la stratégie et au plan d’action Afrique centrale ;

•       Développer et rendre opérationnelles les politiques, la stratégie et les cadres institutionnels et juridiques de gestion des risques de catastrophes ;

•       Créer une synergie multisectorielle impliquant dans une même vision et mission toutes les parties prenantes de la chaîne de Gestion des Risques de Catastrophes ;

•       Renforcer les capacités des institutions de la République du Congo dans le domaine de la Réduction de Risques de Catastrophes.

À l’issue de cette session de travail, le Congo sera l’un des cinq (5) États membres de la Communauté des États de l’Afrique centrale (CEEAC) disposant d’une stratégie de Réduction de Risques de Catastrophes et d’un Plan d’Action de mise en œuvre permettant de réduire et de gérer les impacts des futurs risques découlant de catastrophes naturelles et anthropiques et d’améliorer la résilience des communautés vulnérables Le Représentant Résident du PNUD a réaffirmé l’engagement du PNUD à continuer à « accompagner le Gouvernement et les autres acteurs non étatiques à mettre en place les cadres et mécanismes pour mieux faire face à la récurrence des catastrophes et leur inclusion dans les efforts de développement. »

Communication PNUD

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République du) 
Aller à PNUD Global