Brazzaville le 21 Mai 2021. L’état d’urgence sanitaire auquel fait face la République du Congo ainsi que le reste du monde a généré un certain nombre de mesures qui constituent une menace potentielle de violation des droits humains dans le contexte de la lutte contre la COVID 19.

 Dans le cadre de son appui à la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND) le Programme des Nations Unies (PNUD) en République du Congo s’est engagé à accompagner les efforts déployés par le gouvernement dans les défis relatifs aux Droits Humains au Congo. De ce fait, et suite à l’accord de partenariat signé le 19 juin 2020 avec la Commission Nationale des droits de l’homme (CNDH) pour la mise en œuvre du projet d « appui à la promotion et la protection des droits humains au Congo particulièrement dans ce contexte de pandémie », le PNUD accompagne ladite institution dans la tenue d’un séminaire de formation des agents de la Force Publique sur les droits humains les 21 et 22 mai 2021 dans la salle de conférence de l’ACERAC.

Orienté à l’endroit des agents de la Force Publique notamment ceux de la police, de la gendarmerie et de l’armée, ce séminaire organisé sous la direction de la CNDH est une opportunité pour le PNUD de contribuer à l’accompagnement de la Force Publique dans l’exercice de sa mission et de soutenir la République du Congo dans ses efforts de promotion et de respect des droits humains en cette période de pandémie. En effet, l’instauration des mesures pour contenir la propagation de la pandémie ont donné lieu des fois à des violences et des dérapages des forces de police et de la gendarmerie chargées de faire respecter les recommandations du gouvernement.

Ainsi, cette session de formation vise à renforcer la capacité de la Force publique à veiller à la bonne application des mesures barrières dans le respect des droits de l’homme et de la dignité humaine et aussi, à promouvoir et mieux approfondir la connaissance sur les questions de  Droits de l’Homme des membres de la Force Publique congolaise. La formation qui porte sur le thème : « Force publique et Droits humains dans le contexte de la lutte contre le COVID 19 », sera développé en traitant la question de la force publique et des droits humains en période normale et en période d’exception ; du professionnalisme de la Force Publique et des règles en vigueur relatives et de la question du devoir et droits des citoyens.

Ce séminaire organisé et animé par la CNDH, en collaboration avec les ministères en charge de la Défense, de la Sécurité et de l’Ordre Public et de celui de l’Administration du Territoire, de la Décentralisation et du Développement Local , contribuera à renforcer les connaissances en termes de droits de l’homme des membre des forces publiques générant ainsi application plus respectueuse des règles dans l’accomplissement de leur mission et une réduction des violences.  Le Représentant du PNUD, a exprimé dans son discours d’ouverture son souhait que « ce séminaire permette de clarifier le rôle de ces braves et loyaux serviteurs de l’Etat que sont les agents de la force publique dans la lutte contre la pandémie de la COVID19 dans le respect des droits humains dans ce contexte particulièrement difficile et sensible ».

A la fin de ce séminaire, les participants ont été dotés d’une brochure conçue pour rappeler à ces derniers leurs droits et devoirs en matière de protection des droits humains en période de lutte contre la Covid19. La cérémonie d’ouverture de la formation a été rehaussée par la présence des Ministres de la Défense Nationale, de la Sécurité et de l’Ordre Public et de de l’Administration du Territoire, de la Décentralisation et du Développement Local.

--- Image caption ---

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République du) 
Aller à PNUD Global