La République du Congo vient de bénéficier d’un appui du Fonds Mondial dans le cadre du cyle de subvention 2021-2023 pour renforcer la riposte au VIH et à la Tuberculose. Le PNUD a été choisi par le Gouvernement et le Fonds Mondial pour être le Récipiendaire Principal pour la mise en œuvre de cet appui et  le document du projet (ProDoc) d’Appui au renforcement de la riposte nationale au VIH et à la Tuberculose, cadre programmatique de mise en œuvre a été signé le 26 Janvier 2021 entre M. Maleye Diop, Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Congo et Mme Jacqueline Lydia Mikolo, Ministre de la Santé, de la Population De la Promotion de la Femme et de l’Intégration de la Femme au Développement

M. Maleye DIop Représentant Résident du PNUD, M. CHris Mburu Coordonateur Résident du Systéme des Nations Unies au Congo et Mme Jacqueline Lydia Mikolo ministre de la Santé de la Population , de la Promotion de la Femme et de l'Intégration de la Femme au Développement aprés la Signature du ProDoc.

Les tendances observées traduisent la persistance des enjeux sur l’éradication de ces deux maladies et requiert davantage d’efforts en termes de prévention et de traitement du VIH pour l’atteinte des objectifs 90-90-90. Les données rapportées dans le Rapport Global de la TB de l’OMS montrent qu’environ 19 % des patients TB notifiés connaissent leur statut sérologique VIH, largement en deçà du taux de 90% recommandé. A ces défis, s’ajoute aujourd’hui la crise sanitaire avec la pandémie de la COVID-19. Ce projet dont la mise en œuvre, par le PNUD en tant que bénéficiaire principal, est prévue au cours de la période 2021-2023, s'inscrit dans le nouveau cycle de subventions du Fond Mondial (Global Fund) pour ladite période dans le but d'assurer la continuité des services de prévention et de traitement pour les personnes vivant avec le VIH et la tuberculose.

D’un coût global de 33 150 000 USD (soit environ 18 milliards de FCFA) dont 27 458 177, 36 USD représentant la subvention du Fonds Mondial pour la composante VIH/Tuberculose et une contribution du PNUD de 645 000 USD, ce projet d’Appui au Renforcement de la riposte nationale au VIH et à la Tuberculose vise à ce que « Les formations sanitaires offrent des paquets complets de soins et services essentiels intégrés de santé de qualité ainsi que l’accès équitable et sans discrimination aux services du VIH/SIDA notamment aux plus vulnérables ». Selon, le Représentant Résident, le renouvellement de ce partenariat entre le Congo et le Fonds mondial relatif à la lutte contre le paludisme, le VIH et la tuberculose et l’augmentation de l’allocation financière par rapport au cycle précédent, témoignent de la confiance en la dynamique effective de cette coopération. En effet, au cours 2020 de préparation de la subvention, des experts ont été engagés par le PNUD sur Fonds propres, pour accompagner le processus et conduire l’évaluation des capacités des entités nationales impliquées dans la mise en œuvre et un plan de renforcement des capacités est déjà disponible et va être mis en œuvre tout au long du projet. Le PNUD pour montrer son engagement dans cet accompagnement au Congo dans la bonne mis en œuvre de cet important projet, a dégagé des ressources propres d’un montant de 272 millions de francs CFA pour l’acquisition de médicaments d’urgence et cela bien avant la signature de l’accord de financement intervenue le 23 décembre 2020.

M. Maleye DIop Représentant Résident du PNUD, M. CHris Mburu Coordonateur Résident du Systéme des Nations Unies au Congo et Mme Jacqueline Lydia Mikolo ministre de la Santé de la Population , de la Promotion de la Femme et de l'Intégration de la Femme au Développement

Dans le cadre d’un large partenariat avec le Ministère de la Santé à travers ses structures telles que, les programmes nationaux (Programme national de Lutte contre le Sida -PNLS- et, Programme national de Lutte contre la Tuberculose -PNLT-), la Centrale d'Achat des Médicaments Essentiels et des Produits de Santé (CAMEPS), le Laboratoire National de Sante Publique (LNSP), la Direction de l’Information Sanitaire, de l’Évaluation et de la Recherche (DISER) et la Direction de la Pharmacie et des Médicaments (DPM) entre autres, le projet sera mis en œuvre tout au long du cycle afin de préparer les partenaires nationaux à remplir efficacement leurs rôles au terme du cycle en vue d’assurer une bonne transition. De plus, dans le but de mettre en valeur les expériences et expertises de l’ensemble du système de santé en vue d’assurer un accompagnement de qualité au ministère en charge de la Santé, les stratégies retenues dans le cadre de projet, visent d’une part au (i) renforcement des capacités du système de santé et à (ii)l’amélioration de la prévention et la prise en charge des personnes vivant avec le VIH et la Tuberculose d’autre part. Avec le Conseil National de Lutte contre le VIH/Sida, les infections sexuellement transmissibles et les épidémies (CNLSE) associé dans le cadre d’un partenariat, il s’agira de lutter contre les deux maladies à travers des activités de prévention et de prise en charge en collaboration avec les PNLS et PNLT, la CAMEPS, le LNSP, la Direction de l’Information Sanitaire et des évaluations et de la Recherche (DISER) ainsi que la Direction de la Pharmacie et du Médicament (DPM). Les chances de succès de cet effort étant garanties par la mise en œuvre d’activités de prévention et de traitement, de renforcement de capacités dans les domaines de la gestion des produits de santé, la gestion du système de laboratoire et de la chaine d’approvisionnement et la mise en œuvre d’activités communautaires par les Sous-Récipiendaires. 

Aboutissement d’un long parcours, selon la ministre de la Santé et de la Population, la cérémonie de signature du Document de projet d’Appui au renforcement de la riposte nationale au VIH et à la Tuberculose s’est tenue dans la salle de réunion dudit ministère en présence du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies (SNU) au Congoet des membres de l’équipe pays des Nations Unies  en République du Congo, du Comité National de Coordination (CCN) du Fonds Mondial et des partenaires clés.

Communication PNUD

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République du) 
Aller à PNUD Global