Dans le cadre de son appui à la mise en œuvre du Plan National de Développement (PND), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) en République du Congo s’engage à accompagner les efforts déployés par le gouvernement dans les défis relatifs aux Droits Humains au Congo. De ce fait et suite à l’accord de partenariat signé le 19 juin 2020 avec la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) sur l’appui à la promotion et la protection des droits humains au Congo, le PNUD, en partenariat avec ladite institution, a lancé la plateforme de suivi de la mise en œuvre des recommandations de l’Examen Périodique Universel (EPU), au cours d’un atelier tenu le 28 janvier 2021 à Brazzaville.  

Mme la Représentante Adjointe du PNUD et M. le Présiden de la Comminission Nationale des Droits de l'Homme

Destiné aux acteurs directement impliqués dans les questions relatives aux droits de l’homme, cet atelier a été organisé en vue de renforcer les capacités des points focaux des ministères et institutions ainsi que de la société civile impliqués dans le domaine. Les objectifs principaux étant de vulgariser les recommandations issues de l’EPU sur les thématiques de paix et de protection et, de présenter la plateforme de suivi élaborée dans le but d’apporter un soutien effectif au suivi des dites recommandations.

Cette plateforme dont l’objectif est de permettre une meilleure élaboration, collecte et diffusion de la documentation relative aux droits de l’homme en République du Congo, « matérialise l’espace de consultation, de dialogue entre les citoyens, les pouvoirs publics et la société civile et offre un forum de dialogue et de concertation aux acteurs publics et privés concernés par les droits de l’homme » (Valère Gabriel Eteka-Yemet, Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme). Une utilisation adéquate devrait permettre au gouvernement de « renforcer sa stratégie pour la dynamisation du suivi de la mise en œuvre des recommandations issues de l’Examen Périodique Universel afin d’aider le pays à améliorer ses scores et à renforcer la dimension participative du suivi et inclusivité des parties prenantes » (Emma Ngouan-Anoh, Représentante Résidente Adjointe PNUD Congo).

Les particpants

Ainsi, outre le lancement de la plateforme de suivi, cet atelier a permis de fournir aux participants une formation quant à son utilisation et à présenter le centre de documentation sur les droits de l'homme qui soutiendra grandement la promotion des informations relatives aux droits de l'homme. Ce partenariat s'inscrit dans l'engagement du PNUD à accompagner le Congo dans les efforts de protection des Droits de l’homme et, de suivi de la mise en œuvre de l’EPU, des recommandations du Comité pour l’Elimination de la Discrimination à l’égard des Femmes (CEDAW) et d'autres mécanismes relatifs à ce domaine. De ce fait, la formation s’est concentrée principalement sur les recommandations et le Forum consacré aux discussions à travers lequel « Quiconque voit ses droits bafoués, peut librement contacter la CNDH à travers ce forum, sous l’adresse www.tribunecndhcongo.com » (William Moukoko, informaticien/formateur).

Convenant avec la Représentante Résidente Adjointe que « la question des droits de l’homme nous concerne tous, détenteurs de droits comme porteur d’obligations. », le président de la CNDH a évoqué « l'organisation prochaine d'une série d'ateliers visant à sensibiliser divers acteurs sur le respect et la protection des Droits de l’Homme dans le contexte actuel d’urgence sanitaire lié à la pandémie COVID-19, d’une part et en vue des élections présidentielles prévues en mars 2021 », d’autre part

Communications PNUD

Icon of SDG 17

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République du) 
Aller à PNUD Global