Discours : Journée de sensibilisation/formation des cadres des ministères et des institutions sur la réforme de l’Etat

20 sept. 2016

Allocution de M. le Représentant Résident Adjoint du PNUD à l’ouverture de la journée de sensibilisation/formation des cadres des ministères et des institutions sur la réforme de l’Etat
Brazzaville, le 20 septembre 2016




Monsieur le Ministre de la Fonction Publique,
Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement
Chers participants,
Mesdames et Messieurs,

Je voudrais en prenant la parole devant vous à la présente occasion qui m’est offerte de m’exprimer sur la question combien importante de la réforme de l’ETAT, m’acquitter avant tout du devoir de vous adresser à tous mes salutations chaleureuses.

La réforme de l’Etat qui nous réunit ce matin en ces lieux, constitue un sujet très important notamment pour un pays comme le Congo en transition démocratique d’une part et à la recherche de son émergence d’autre part.

En effet, impliqué depuis déjà plusieurs années, avec ou sans son gré, dans ce qui est convenu d’appeler la mondialisation, avec les exigences que celle-ci comporte, en termes de compétitivité des industries nationales, de lutte contre la fuite des cerveaux et des capitaux, etc., le Congo est concerné par la problématique majeure de l’efficacité de l’Etat dans l’accomplissement de ses finalités que sont la lutte contre les inégalités, la création de la cohésion sociale, la protection sociale, la dynamisation de la politique économique, etc.

Pour y parvenir, le gouvernement s’intéresse naturellement aux moyens et instruments de l’action publique dont les principaux sont l’Etat et l’administration.

Par ailleurs, dans un contexte d’avènement de la nouvelle République qui s’accompagne d’une redéfinition en profondeur de tout ou partie de ces institutions, le Congo a besoin de la réforme de l’Etat.

Car, la mise en route des nouvelles institutions de la République nécessite un Etat et une administration adaptés, efficaces et à même de se mettre à la hauteur de la tâche.

En d’autre termes, la nouvelle république plaide en faveur de la réforme de l’Etat, parmi d’autres réformes en cours ou à initier.

D’ailleurs, son discours d’investiture le 16 avril dernier, le Président de la République Denis Sassou Nguesso a parlé de, je cite, « l’Etat qu’il faut réformer, en vue de lui permettre de mieux jouer le rôle qui est le sien dans la marche de l’économie et du social » et ajoute que «la réforme préalable à toutes les réformes est celle des institutions, donc de l’État » fin de citation.

Monsieur le Ministre de la Fonction Publique,
Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement
Chers participants,
Mesdames et Messieurs,

Convaincu du bienfondé de cette initiative de la réforme de l’Etat, dont la finalité est l’efficacité de l’action pu-blique et fort de l’expérience propre au système des Nations Unies à travers la réforme de l’ONU initiée il y a plus de dix ans et dont les résultats sont actuellement palpables, en termes d’allègement des lourdeurs de la machine onusienne, de son efficacité, des perfor-mances découlant de la gestion axée sur les résultats, etc., le Bureau du PNUD au Congo n’a pas hésité à s’engager aux côtés du Ministère pour l’accompagner dans ses efforts dans ce domaine.

En effet, depuis 2012 et en dépit de maintes difficultés de parcours, le PNUD appuie sans désemparer le pro-cessus qui a certes connu des dysfonctionnements entre 2013 et 2015, mais que nous relançons au-jourd’hui. Nous sommes déterminés à faire que cette année 2016 sera celle où ce projet va enregistrer une avancée significative.

Déjà, il sied de rappeler qu’en début d’année le Minis-tère de la Fonction Publique et le PNUD ont eu à con-duire avec succès un diagnostic situationnel de la fonc-tion publique congolaise au terme duquel des recom-mandations pertinentes ont été formulées, qui vont ser-vir de substrat au plan stratégique de la réforme de l’Etat à élaborer.

De même, nous pouvons évoquer ici, le financement de 1 740 000 $US que la Banque Mondiale a consenti à l’Etat congolais à la suite de ce diagnostic et la présen-tation du projet de réforme de l’Etat par un financement important qui va aller aux opérations de dénombrement biométrique des agents civils de l’Etat, prélude à la création du fichier moderne de la fonction publique dont la vocation est d’être désormais le fichier de référence dans le pays. Une des clés de la modernisation de l’administration.

Enfin,
Monsieur le Ministre,
Mesdames et Messieurs,

Je voudrais terminer mon propos en adressant toutes mes félicitations aux équipes du Ministère et du PNUD, ainsi qu’aux consultants, qui abattent tous un travail de qualité pour faire avancer ce dossier.

Je vous remercie.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe