Conférence de presse à l’occasion des cinquante années d’existence du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)

24 févr. 2016

Allocution de Monsieur Anthony Ohemeng-Boamah

Représentant Résident du PNUD

 

Conférence de presse à l’occasion des cinquante années d’existence du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) 1966-2016

 

Brazzaville, le 24 Février 2016 – Salle du MERC, Brazzaville

 

Chers collègues, membres du personnel du PNUD,

Chers collègues du Système des Nations Unies

Collègues de la presse

 

Il y a cinquante ans, une personne sur trois sur la planète vivait dans la pauvreté. Depuis, le monde a fait un grand pas dans la lutte contre la pauvreté à travers des actions décisives comme,  entre autres, la mise en place du Programme de Développement des Nations Unies.

 

Mieux connu aujourd'hui comme le PNUD, nous sommes maintenant la plus grande agence de développement dans le monde et nous avons joué un rôle important au cours du dernier demi-siècle pour mettre fin à la pauvreté et apporter la dignité dans la vie des populations que nous servons.

 

Au niveau mondial, l’humanité n’a jamais encore connu un niveau de vie aussi élevé ni contrôlé autant de ressources qu’aujourd’hui pour trouver des solutions à ses problèmes. En s’attachant depuis 50 ans à transformer le développement, le PNUD a apporté́ la preuve de sa capacité à prendre des décisions stratégiques et à s’adapter. Il a montré́ qu’il était un conseiller solide, fiable et impartial, ainsi qu’un partenaire fidèle.

 

Depuis 1966, le travail du PNUD a permis de faire une différence fondamentale et positive dans la vie de millions de personnes à travers le Monde et en particulier au Congo.

 

Présent au Congo depuis 1976, le PNUD entend demeurer le partenaire privilégié du gouvernement Congolais et en tant que Représentant Résident du PNUD je suis particulièrement fier du bilan des  quarante dernières années. Des progrès important ont été réalisé dans les domaines suivants : i) l’appui à la gouvernance démocratique et la consolidation de la paix;  ii) la réduction de la pauvreté et la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le  Développement (OMD) ; iii) la prévention des crises et le soutien au relèvement communautaire et finalement iv) la promotion du développement durable.

L’appui à la gouvernance démocratique et la consolidation de la paix au Congo, a permis de traduire en résultats concrets  la volonté politique du gouvernement congolais de restaurer la paix et la sécurité dans le pays.

 

Elle s’est, par exemple, illustrée à travers la collecte et la destruction des armes menées dans le département du Pool avec l’appui du PNUD. Mais aussi par la mise en place de programmes post-conflit tel que celui intitulé « Reconstruire ensemble, développer durablement » qui se basait  sur interventions de réintégration socio-économique en utilisant le concept de sécurité humaine.

 

Le PNUD a également appuyé les processus électoraux qui ont culminé avec l’organisation d’élections apaisées et le retour de la stabilité politique.  

 

Le pays a travaillé à l’atteinte des OMD entre 2000 et 2015 et a réalisé des améliorations substantielles pour la vie des populations surtout dans le domaine de l’éducation. Le PNUD a mis en place un programme d’appui aux efforts du Gouvernement dans la réalisation des OMD, la réduction de la pauvreté et l’amélioration des conditions de vie des populations.

Les Rapports Nationaux sur le Développement Humain ont permis de prendre la mesure des progrès fait par le Congo et des défis restants.

 

Le PNUD a également appuyé la restauration de l’État de droit et l’amélioration du respect des droits de l’homme dans le système judiciaire et policier ainsi que la promotion de l’équité entre les femmes et les hommes au Congo.

 

Avec l’appui du PNUD, le Congo cherche à établir une gestion durable de l’énergie et de l’environnement. De nombreuses réalisations peuvent être mise en évidence notamment, la création de l’Agence Nationale pour l’Environnement, la mise en place de base de données climatiques, l’élaboration de nombreux documents stratégique tel que le Plan National d’Action pour l’Environnement (PNAE), et la Stratégie Nationale pour le Développement Durable (SNDD). Le Congo reste chef de file dans la lutte contre le commerce illicite des produits de la faune et de la flore.

 

Le PNUD travaille aussi à la diversification de l’économie pour assurer un développement inclusif et durable qui bénéficie à tous à travers notamment l’élaboration de la stratégie nationale du tourisme, la politique foncière, la politique du commerce intérieur et de l’Emploi.

 

Le PNUD n’a eu de cesse de consolider la place de la femme dans le pays. La promotion de l’égalité homme/femme est au cœur de son mandat. Le PNUD a favorisé le renforcement des capacités nationales pour une mise en œuvre effective de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes.

 

Il faut aussi noter la réalisation d’importantes avancées en ce qui concerne la promotion de la femme et les capacités des femmes pour leur implication dans les sphères de prise de décision. La représentation des femmes aux fonctions politiques électives et administratives a été améliorée. La loi sur la parité est adoptée en 2010 et en 2015, la parité est inscrite dans la nouvelle constitution.

 

Cependant la place de la femme reste encore précaire dans certains domaines et le chemin est encore long vers une équité complète.

 

Le PNUD a travaillé pour la prévention du VIH/SIDA. Il a notamment mis en place des projets d’ampleur chez les femmes et les filles dans les zones urbaines et rurales en République du Congo. Il a contribué à faire évoluer le cadre législatif, par exemple avec l’adoption de la loi sur la lutte et la protection des droits des personnes vivant avec le VIH/Sida est adoptée. Le PNUD a fait la promotion du leadership des femmes et des filles dans la lutte contre le VIH/SIDA. Des centres pour la lutte contre le VIH ont été mis en place. La lutte contre la stigmatisation et la discrimination à l’égard des personnes infectées et affectées par le VIH/SIDA est encore d’actualité.

 

Le PNUD ne cesse d’apporter sa pierre à l’édifice du développement à travers le monde et au Congo en particulier.  Grâce aux efforts conjoints des Nations Unies et des gouvernements, le monde est un endroit meilleur aujourd'hui qu'il ne l'était en 1966.

Mais la célébration de 50 ans de coopération fructueuse ne doit pas nous faire baisser la garde car le monde est loin d'être parfait. Même aujourd'hui, un milliard de personnes vivent avec moins de US1.25 $ par jour. Nous ne sommes pas encore débarrassés de la pauvreté et de la faim et continuons de ne pas mettre le développement au cœur de nos actions pour une meilleure protection de notre propre planète. Il reste donc beaucoup de travail à faire.

Au Congo, nous sommes confrontés à des défis importants. Par exemple, la diversification de l’économie, la création d’emplois en particulier pour les jeunes, la menace du terrorisme et la radicalisation auxquels sont confrontés tous les pays de la sous-région. Le PNUD, en collaboration avec le système des Nations Unies, est bien placé pour relever ces défis. Le nouveau Plan d’Action du Programme Pays signé entre le PNUD et le gouvernement congolais pour la période 2014-2018 prévoit dans ses grandes lignes un soutient à la bonne Gouvernance, un développement durable et inclusif.

 

Nous sommes impatients de nous lancer ensemble dans une nouvelle ère: l'ère des objectifs de développement durable. Ce sont les 17 objectifs destinés à guider le monde durant les quinze années à venir.

 

Chacune et chacun d'entre nous commence un voyage qui nous l'espérons, mènera à un monde qui est prospère, équitable et inclusive, et notre souhait est de voir le peuple congolais se joindre à ce cheminement. Ce voyage peut nous mener à un monde où la pauvreté et la faim sont des notions du passé. Un monde où notre planète est tenue avec soin pour chaque génération encore à venir.

 

Alors, comment pouvons-nous faire de nos espoirs une réalité? Ça ne sera pas facile. Mais avec les peuples du monde, en particulier du Congo, derrière nous – c’est une réalité que nous pouvons tous construire ensemble.

 

Je vous remercie de votre aimable attention.

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe