Atelier national d’élaboration du plan d’action du document programme pays 2014-2018

18 nov. 2013

Excellence, Monsieur le Ministre Délégué auprès du Ministre d’Etat, Ministre de l’économie, des Finances, du Plan, du Portefeuille Public et de l’Intégration, chargé du Plan et de l’Intégration,

Mesdames et Messieurs les Parlementaires
Excellence Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs, Chefs de missions diplomatiques

Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux
Mesdames et Messieurs les Directeurs des Etudes et de la Planification
Mesdames et Messieurs les Représentants des Agences du Système des Nations Unies, chers collègues partenaires techniques et financiers
Distingués invités
Mesdames et Messieurs en vos rangs, grades et qualité,

C’est pour moi un grand honneur et un réel plaisir de prendre la parole à cette cérémonie qui consacre l’ouverture de l’atelier national d’élaboration du Plan d’Action du Programme pays, CPAP 2014-2018. Permettez-moi, Mesdames et Messieurs, d’exprimer toute ma gratitude et mes félicitations à son excellence Monsieur le Ministre Délégué chargé du Plan et de l’Intégration et à l’ensemble de son équipe pour la tenue des présentes assises.

Je voudrais saisir cette opportunité et  remercier également tous les participants pour avoir répondu à l’invitation de son excellence Monsieur le Ministre en vue de contribuer à l’élaboration des actions principales de ce nouveau cycle de programmation.

Excellence Monsieur le Ministre,
Distingués invités,

Après sa conception, le Document de Programme pays Congo-PNUD, en sigle CPD, a été approuvé par le Conseil d’Administration de notre organisation, qui s’était réuni en juin dernier à New York. Ce document a été élaboré conformément aux orientations principales du Plan-cadre des Nations Unies pour l’aide au développement, UNDAF 2014-2018, tiré lui-même du Plan National de Développement (PND).

Il vient en appui aux efforts nationaux pour la réalisation des priorités stratégiques du DSCERP (2012-2016). Le CPD 2014-2018, comme vous aurez à le constater tout au long de notre atelier,  est basé sur 3 des 5 priorités nationales. Il s’agit : Renforcement de la Gouvernance (1er axe); Développement social et inclusion (3ème axe); Promotion d'un développement équilibré et durable (5ème axe).

Il vise donc à renforcer les capacités des institutions au niveau national et local, avec un accent sur la participation communautaire, pour assurer l’amélioration de la cohésion sociale et le développement humain durable.

Nous procédons ici et maintenant à l’élaboration du CPAP qui couvrira la même période que le CPD. Le CPAP, comme vous le savez, constitue le cadre légal de l’intervention du PNUD dans le pays. Il est un préalable à l’élaboration des Plans de Travail Annuel (PTA)  qui, eux, régissent sa mise en œuvre.

Excellence Monsieur le Ministre,
Distingués invités Mesdames et Messieurs


Je voudrais à ce stade prier, tant les experts de la parie nationale que des organismes bilatéraux, d’avoir à l’esprit l’impératif qui est le nôtre de proposer des actions devant conduire le Congo vers un développement humain durable et sans exclusive, vers l’émergence.

Dans cette même perspective, il convient de rendre un vibrant hommage mérité, au Président de la République, Denis Sassou Nguesso pour sa clairvoyance et son action à faire de l’émergence du Congo à l’horizon 2025 un objectif majeur, à travers le programme « Le Chemin d’Avenir ».

Distingués invités,

Mesdames et Messieurs, chers participants.


Les travaux du présent atelier qui se veut national doivent nous permettre entre autres de :
- Elaborer le cadre de résultats et de ressources ainsi que celui du partenariat stratégique du  programme ;
-  Rendre disponible le Plan de Suivi et Evaluation du programme ;
-  Définir les Modalités de gestion du programme pays ;
-  Elaborer le projet de document du CPAP.


Le cycle 2014-2018 du CPAP fait suite au cycle 2009-2013 qui s’est articulé autour des axes  suivants : i) l’appui à la gouvernance démocratique et la consolidation de la paix;  ii) la réduction de la pauvreté et la réalisation des OMD ; iii) la prévention des crises, le soutien au relèvement.

Au-delà des résultats atteints qui ont été appréciés à tous les niveaux, l’analyse du cycle finissant, réalisée à travers les revues annuelles, recommande d’éviter la dispersion des actions pour garantir l’efficacité et optimiser l’impact des actions à mener.

Excellence Monsieur le Ministre,

Qu’il me soit permis de lancer un appel sur l’importance décisive de l’obtention des contreparties du Gouvernement, à temps et de manière adéquate, comme condition sine qua non de la réalisation effective des actions que nous aurons à définir ensemble, ici.

Je ne saurais terminer mon propos sans renouveler l’expression de mes sincères remerciements à son Excellence Monsieur le Ministre Délégué et à son équipe pour avoir associé le PNUD et ses agences sœurs des Nations Unies cet atelier.

Je puis vous assurer de notre entière disponibilité à accompagner les initiatives du Gouvernement pour l’amélioration des conditions de vie des populations. Je voudrais  également saluer très chaleureusement nos collègues facilitateurs venus de Dakar et Addis-Abeba, sans oublier les représentants de la Société Civile et des médias pour l’accompagnement sans cesse constant à notre égard.

Je vous remercie pour votre aimable attention!