Revue annuelle du CPAP 2009-2013

Feb 4, 2014

Monsieur  le Directeur Général du Plan et du Développement,

Mesdames et Messieurs les Directeurs Généraux et Centraux,

Distingués invités, Chers collègues,

Je voudrais avant tout m’acquitter d’un devoir, celui d’exprimer mes très sincères remerciements et ma profonde gratitude à mon cher ainé, Monsieur le Directeur Général du Plan et du Développement pour avoir accepté de marquer de sa présence, la cérémonie d’ouverture de cette revue de notre plan d’action du programme pays qui constitue pour nous un exercice primordial dans le cadre de nos actions mandataires.

Votre présence, Monsieur le Directeur Général, témoigne de votre engagement personnel à assumer dans sa plénitude votre rôle de leader dans la coordination des activités du Gouvernement avec le PNUD.

Cette présence confirme également le rôle du Gouvernement comme l’acteur principal des options de développement de votre pays conformément à la Déclaration de Paris, en général, et au Produit de Busan, en particulier.

Monsieur le Directeur Général,

Mesdames, Messieurs, Chers Collègues,

Je vous sais très familiers au cadre de programmation du PNUD, et je suis persuadé que le suivi personnel que vous en assurez, en permanence, depuis son lancement, vous garantit son alignement aux priorités nationales telles que déclinées dans les documents techniques de planification du développement du Congo que sont le DSRP et le Plan cadre des Nations Unies pour l’aide au développement (UNDAF).

Vous conviendrez avec moi, que : i) l’exécution du CPAP nous offre l’opportunité de renforcement des stratégies à même de favoriser l’efficacité et l’efficience de nos interventions axées sur les résultats de développement, visant la satisfaction des attentes légitimes des populations congolaises ; ii) et sa revue, est un espace privilégié du dialogue et d’échanges constructifs indispensables à la bonne tenue de notre partenariat.

Cet espace prend un relief particulier pour les six prochains mois qui vont consacrer la fin de ce cycle lancé en 2009. Ces six mois à venir nous donneront également l’occasion de passer en revue les progrès accomplis au cours de ce dernier cycle et les défis qui restent à relever pour le prochain cycle qui va commencer en 2014.

Comme vous le savez, Monsieur le Directeur Général, le PNUD en conformité à son mandat s’est engagé dans ce cadre de coopération 2009-2013, qui prend fin cette année, à contribuer efficacement à l’atteinte des objectifs du développement du Congo dans les domaines ci-après :

-              Gouvernance,
-              Réduction de la pauvreté,
-              Protection de l’environnement,
-              Prévention des conflits et Consolidation de la paix,
-              VIH/Sida et Genre.

A chacun de ces domaines, sont liés des produits et effets dont l’atteinte a vocation à contribuer de façon significative, à l’amélioration des conditions de vie des populations congolaises.

C’est pourquoi, le sens de l’exercice auquel nous nous prêtons aujourd’hui, réside dans la conformité à l’esprit et à la lettre de la politique d’évaluation du PNUD quant à ses exigences de transparence, de redevabilité et d’amélioration continue de son système de programmation, grâce aux enseignements tirés des succès enregistrés et des éventuelles faiblesses observées au cours de chaque exercice.

Monsieur le Directeur Général., Distingués Invités, Mesdames, Messieurs,

Pour cette année 2013, j’ai l’intime conviction que nos experts feront l’état des lieux des recommandations de notre précédente revue et évalueront leurs niveaux de mise en œuvre.

Ils analyseront également le niveau de réalisation des objectifs de nos divers projets, les produits livrés retiendront certainement leur attention.

Ils examineront aussi et passeront en revue les obstacles qui ont entravé l’atteinte des résultats escomptés et dégageront ensemble des pistes de solution.

Ils veilleront à formuler des recommandations mettant en évidence la nécessité de développer une synergie et renforcer la cohérence des différentes interventions en cours d’exécution.

Cet exercice nous permettra donc, à la lumière des nouvelles opportunités qui apparaissent et des écueils rencontrés, de nous inscrire dans une dynamique d’amélioration de nos interventions au moment où nous nous apprêtons à démarrer le prochain cycle de programmation 2014-2018.

C’est la raison pour laquelle, je voudrais de façon solennelle remercier encore une fois, Monsieur le Directeur Général pour sa contribution décisive au renforcement de notre collaboration, et le féliciter pour son abnégation et son implication personnelle dans la mise en place des structures conjointes de concertation permanente, et dans la mobilisation des ressources afin de relever les défis de développement qui s’imposent à nous.

Je sais d’ores et déjà, Monsieur le Directeur Général, que je peux toujours continuer à compter sur vous et toutes vos équipes, et que vous saurez accorder une attention particulière à toutes ces préoccupations que nous avons en partage.

Je voudrais à présent, conclure mon propos en réitérant l’engagement du PNUD à accompagner la République du Congo dans sa marche vers un développement humain durable à travers la diversification de son économie pour sa transformation en un pays émergent à l’horizon 2025.

Je vous remercie de votre bien aimable attention.