Élections locales 2013 : le PNUD forme les ONG sur l’administration électorale

02 nov. 2013

Cinquante membres de vingt-cinq organisations de la Société Civile congolaise seront formés, du 30 mai au 12 juin, sur l’administration électorale en vue des élections locales qui pointent à l’horizon.  

Organisée par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) dans le cadre du projet « appui aux acteurs étatiques et non étatiques dans le processus électoral en République du Congo », cette formation sera assurée par deux facilitateurs de la méthode Bridge.

Cette formation, dont l’ouverture sera co-présidée par le Directeur de Cabinet près le Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation et le Représentant Résident a.i du PNUD, a pour entre autres objectifs : (i) Renforcer la capacité des administrateurs électoraux à effectuer leur travail de manière efficace ; (ii) Améliorer le professionnalisme des administrateurs électoraux , Établir des équipes et des réseaux qui renforcent la capacité des administrateurs électoraux; (iii) Développer une compréhension des normes et des principes qui sont à la base d’une administration électorale efficace et saine. 

Elle se déroulera en deux phases  de 25 participants chacune : la première  se tiendra du 30 mai au 5 juin et la seconde, du 6 au 12 juin.
La méthode BRIDGE constitue le cours de perfectionnement professionnel le plus complet qui existe dans le domaine de l’administration électorale.

Elle a été conçue par des administrateurs électoraux, forts d'une solide expérience en matière d'élections dans de nombreux pays et selon des contextes bien différents.  Cette méthode permet d’améliorer les compétences, les connaissances des professionnels en charge des élections et des parties prenantes du processus électoral, notamment la Société Civile, les professionnels des médias, les partis politiques, etc.

« Adaptable aux différents contextes régionaux et culturels, la méthode bridge n’est pas normative. Elle encourage les participants à trouver des solutions créatives et appropriées face aux problèmes spécifiques qu’ils peuvent rencontrer », indique le Représentant Résident a.i du PNUD, M. Eloi Kouadio IV.

Pour rappel, en vue de contribuer à un scrutin libre et transparent pour les législatives de 2012, le PNUD avait organisé deux sessions de formation en faveur de la Société Civile congolaise ayant porté sur la mobilisation des électeurs et l’observation électorale.

Dans ce même contexte, une formation Bridge sur le monitoring des médias avait également été organisée en faveur des professionnels des médias, avec l’appui du Conseil Supérieur de la Liberté de Communication, CSLC.

Pour de plus amples renseignements,

Veuillez contacter, M. Séraphin Ngoma, Conseiller à la Communication, au 06-875.00.05/ 06-875.00.32; Email : seraphin.ngoma@undp.org ou M. Charles Boukaka 06-875.00.41; Email : charles.boukaka@undp.org