Formation des femmes candidates aux élections législatives, locales et municipales

26 juin 2017

Une femme candidate formée aux elections montre le diplome qu'elle a reçu

Le Ministère de la Promotion de la Femme et de l’Intégration de la Femme au développement, en partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et le Bureau Régional des Nations Unies pour l’Afrique Centrale (UNOCA), a organisé la formation des femmes candidates aux élections législatives, locales et municipales de 2017. Cette formation a été lancée à l’Hôtel de Ville de Brazzaville le 19 juin 2017.

L’atelier de formation, qui a réuni plus de 200 femmes candidates, s’est déroulé du 19 au 24 juin 2017 au Centre d’information des Nations Unies (UNIC). ONUFEMME y a contribué en mettant à la disposition du PNUD la principale animatrice de la formation, experte en genre.

Dans son allocution de lancement de la formation, Madame Inès Bertille Néfer INGANI, Ministre de la Promotion de la femme et de l’intégration de la femme au développement a encouragé les participantes et souligné l’importance de la participation des femmes en politique. Le gouvernement souhaite protéger les droits des femmes et améliorer leur participation au développement. Mais, même si la nouvelle constitution du Congo a érigé la parité au rang des principes constitutionnels, il est nécessaire d’intensifier les efforts du Congo pour que la parité homme/femme devienne une réalité dans tous les rôles, toutes les places et toutes les sphères de gestion.

En effet, les indicateurs du Congo se situent en dessous de la moyenne dans ce domaine : la présence des femmes à l’Assemblée nationale se situe actuellement à 7,4 % des députés élus en 2012, le nombre des femmes ministres est de 8 dans un gouvernement de 38 ministres. Le Congo occupe la 167e place dans le classement international de la parité établi par l'Union Interparlementaire. Ayant ratifié les résolutions et conventions internationales, le Congo s’est aussi doté, en partenariat avec le PNUD, d’une Politique Nationale Genre et d’un Programme National de Promotion du Leadership Féminin en Politique et dans la Vie Publique.

Monsieur Anthony Ohemeng-Boamah, Représentant Résident du PNUD a, pour sa part, déclaré dans son mot de circonstance : « La participation égale des hommes et des femmes en politique est étroitement liée à la démocratie représentative. Aucun organe de prise de décision ne peut prétendre être représentatif sans la participation des hommes et des femmes, de façon équilibrée. » L’autonomisation des femmes est une condition préalable à l’atteinte des 17 Objectifs de développement durable. L’objectif numéro 5 est spécifiquement dédié à l’égalité des sexes et à l’autonomisation toutes les femmes et les filles. Pour l’atteindre, il faudra, notamment, mettre fin à toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et des filles.

Cette formation a duré au total six jours, à raison de trois jours pour chaque groupe de plus de 100 candidates. Sept modules couvraient les thèmes essentiels du savoir électoral, avec un accent sur la stratégie électorale, la préparation et l’exécution de la campagne électorale, les notions essentielles sur les activités au sein des bureaux de vote, les notions sur le cadre institutionnel des élections et le contentieux électoral, le leadership féminin en politique, etc.

Cette formation a été plébiscitée par les femmes candidates qui sont venues chaque jour plus nombreuses pour acquérir les connaissances nécessaires afin de s’engager avec plus d’aptitudes dans cette compétition électorale. L’enthousiasme et la motivation de ces femmes engagées étaient palpables dans la salle. Les candidates ont tenu à remercier tous les partenaires impliqués : « Avec le bagage intellectuel que nous avons reçu ici, nous partons au combat avec plus d’assurance que quand nous sommes arrivés dans ces lieux, sans suffisamment de connaissances sur cette chose complexe qu’est l’élection.  Avec la formation que nous venons de recevoir, nous avons mis un peu plus de chance de notre côté. »

UNDP-CG-Femmes-Candidates-2017