Les journalistes congolais formés sur la couverture de l’élection présidentielle et la promotion d’un scrutin pacifique

3 mars 2016

 

A l’initiative du Ministère de la Communication et des Médias, un atelier de renforcement des capacités des journalistes pour la couverture de l’élection présidentielle du 20 mars 2016 et la promotion d’un scrutin pacifique a eu lieu les 2 et 3 mars 2016 à Brazzaville. A la demande du gouvernement, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (UNOCA), l’UNESCO et le Centre des Nations pour les Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique centrale ont mobilisé les moyens nécessaires pour assurer l’organisation de cette formation.

Tenant compte du contexte électoral actuel, cet atelier a permis de mettre l’accent sur la liberté d’expression, la sécurité des journalistes, le respect de l’équité dans le traitement de l’information, l’indépendance éditoriale vis-à-vis des différents acteurs concernés par le processus, l’équilibre dans la gestion du temps de parole ou des espaces consacrés aux candidats en lice. Les formateurs ont aussi insisté sur la protection des droits de l’Homme en période électorale et sur l’importance du journalisme préventif au service de la paix. Les journalistes ont ainsi été sensibilisés aux outils pour informer, prévenir les tensions et éventuellement, gérer les crises post-électorales. Dans cette perspective, des interactions constructives ont eu lieu sur les droits et devoirs du journaliste, ainsi sur que les règles pour la collecte et le traitement de l’information politique avec un focus sur le respect de l’éthique et la déontologie journalistique.

La formation a permis par ailleurs aux journalistes d’avoir une meilleure maîtrise des textes en vigueur, y compris le cadre juridique et institutionnel national en matière électorale. Les sessions relatives à ces questions ont été animées par le Conseil Supérieur de la liberté de la Communication et la Commission électorale.

Cet atelier s’inscrit dans le droit fil des recommandations de l’atelier régional sur le « rôle des médias dans la conduite et la promotion des processus électoraux pacifiques en Afrique centrale » organisé par l’UNOCA en mai 2015 à Douala au Cameroun, avec la collaboration du Centre des Nations Unies pour les droits de l’homme et la démocratie en Afrique centrale et l’Organisation internationale de la Francophonie ainsi que l’appui technique de la CEEAC et de l’UNESCO. Cette activité avait débouché sur l’adoption d’un « Code de bonne conduite des médias et des journalistes d’Afrique centrale en période électorale ». Ce Code, qui incite au respect des règles éthiques et déontologiques du métier de journaliste, réaffirme le rôle des médias dans la formation de l’opinion et dans la préservation de la paix sociale, de la cohésion et l’unité nationale durant les processus électoraux.

Les participants de l’atelier à Brazzaville ont endossé ce code.

A l’ouverture des travaux, le Représentant résident du PNUD a rappelé que le Système des Nation Unies est un partenaire clé sur les questions de gouvernance en République du Congo. L’ONU reste aux côtés des professionnels de l’information et des autorités compétentes pour accompagner leurs efforts et leur détermination à oeuvrer pour la promotion de la paix et de la démocratie.