Réduction du taux de chômage : le Congo accompagne l’insertion de 300 jeunes sans emploi

07 mai 2014

imageEchange des parapheurs entre les deux parties. Photo. UNDP Congo

Trois cent (300) jeunes congolais bénéficieront de l’accompagnement du  Ministère de l’enseignement technique, professionnel, de la formation qualifiante et de l’emploi  ainsi que du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD)  dans le cadre de la mise en œuvre du Projet « Appui à la promotion de l’emploi en République du Congo »  dont le Plan de Travail Annuel 2014, dudit projet,  a été signé entre les deux parties, le mardi 6 mai à Brazzaville.

« Le PTA 2014 que nous signons ce jour est aligné sur les priorités du gouvernement définies dans le Plan National de développement (PND 2014-2018) en son pilier 2, à savoir le développement social et l'inclusion qui visent à renforcer et valoriser les ressources humaines », a précisé  le Directeur Général de la formation qualifiante et de l'emploi, M. Auxence Léonard Okombi, dans son allocution de circonstance à la cérémonie des actes de signature de ce PTA.

Les résultats escomptés de l'exécution de ce Plan de Travail annuel permettront non seulement atteindre les priorités du gouvernement mais également de diversifier les activités au profit des jeunes et d’appuyer le développement de la micro-entreprise locale et de l’emploi.

Il offrira, en effet,  les opportunités d’emploi aux jeunes dans les zones cibles notamment par le développement des micros entreprises. Dans cette optique, 150 jeunes seront recrutés et formés dans les métiers du textile et des services à Brazzaville et à Pointe-Noire et 150 autres dans la Lékoumou dans la production agro-pastorale.

« A terme, ces résultats contribueront à la réduction du chômage pour les 15 à 29 ans et à améliorer, sans doute, le niveau d'indice  du développement humain », a déclaré le Représentant Résident Adjoint du PNUD, M. Eloi Kouadio IV, dans son mot de bienvenue.

Durant douze (12) mois, les interventions de ce PTA visent entre autres résultats : la validation de la politique nationale de l'emploi (PNE) et son plan d'action; l'évaluation des besoins en main d'œuvre qualifiée dans les entreprises du secteur moderne et la publication de l'annuaire statistique de l'emploi.

Avec un budget prévisionnel de 749 636 000Francs CFA qui sera financé par les deux parties, la mise de ce PTA 2014 sera assurée par la Direction générale de la formation qualifiante et de l'emploi (DGFQE).Le suivi et son évaluation seront basés sur les procédures et les engagements respectifs du gouvernement et du PNUD consignés dans le Plan d'Action pour la mise en œuvre du programme pays (CPAP 2014-2018).
 
Pour mémoire, le Ministère de l'enseignement technique, professionnel, de la formation qualifiante et de l'emploi à travers sa Direction générale de la formation qualifiante et de l'emploi (DGFQE) a bénéficié de l'appui du PNUD en 2013.

Avec cet accompagnement, la Direction générale de la formation qualifiante et de l'emploi a réalisé deux importants ateliers de renforcement des capacités sur la gestion axée sur les résultats au profit des directeurs départementaux sous tutelle.