Législatives 2012 : 38 formations politiques s'engagent à un scrutin transparent et apaisé

28 oct. 2013

imageVue des représentants des partis et groupements politiques lors d’une séance de travail. Photo. UNDP Congo

Tout porte à croire que les élections législatives au Congo, prévues pour ce 15 juillet, se dérouleront dans la transparence et la quiétude. Une quarantaines de partis et groupements de partis politiques ont, en effet, signé le 28 juin à Brazzaville un code de bonne conduite dans le cadre de la tenue des élections.

La cérémonie qui s'est déroulée en présence du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies et Représentant Résident du PNUD au Congo, Lamin Manneh, a été présidée par le Ministre d’Etat, Coordonnateur du Pôle de la Souveraineté, Aimé Emmanuel Yoka.

Ce Code de Bonne conduite a préalablement été validé de façon unanime par les représentants des partis et groupements politiques lors d’une session de travail initiée par le PNUD en partenariat avec l’USAID, l’Union Européenne, la France et le Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation.

Il s’inscrit dans le cadre du projet « appui aux acteurs étatiques et non étatiques dans le processus électoral en République du Congo », et constitue une des réponses aux préoccupations de l’ensemble de la classe politique, émises lors de la concertation politique tenue à Ewo.

Il comporte deux grandes parties. L’objectif visé à travers la signature de ce code qui, édictant aux formations politiques une conduite à tenir avant, pendant et après le scrutin, est de réguler les comportements des candidats pendant la campagne et de prévenir les conflits que génèrent souvent des élections.

Parmi les formations politiques signataires figurent l’Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale (UPADS), le Parti Congolais du Travail (PCT), le Conseil National des Républicains (CNR), le Club 2002-PUR, le Rassemblement pour la Démocratie et le Développement (RDD), le Mouvement Action et Renouveau (MAR), le Mouvement pour l’Unité, la Solidarité et le Travail (MUST)...

Le Représentant Résident du PNUD a salué l’expression de l’engagement de la classe politique congolaise pour des élections apaisées et transparentes. Il a indiqué que cet acte contribuait efficacement à la consolidation de la paix et de la démocratie au Congo, tout en rassurant de la disponibilité des Nations Unies dans l’appui aux initiatives du Gouvernement.

Les responsables des formations politiques se félicitent de la signature du Code de bonne conduite. Pour Monsieur Pierre Ngolo, Secrétaire Général du PCT, le parti au pouvoir, sa formation politique tiendra ses engagements.