Nos histoires

  • 55 femmes améliorent leurs revenus grâce à l’aviculture sur pilotis associée à la pisciculture55 femmes améliorent leurs revenus grâce à l’aviculture sur pilotis associée à la pisciculture31 mai 2014Dans le cadre de son accompagnement des programmes de l’État congolais, l’initiative d’autopromotion des couches vulnérables engagée conjointement avec quatre autres agences des Nations Unies (FAO, UNICEF, OMS, UNFPA) depuis 2012, le PNUD a favorisé l’amélioration des revenus d’une cinquantaine de femmes de Bondo.Installées à la station agro piscicole de Bondo à Kinkala, à quelques kilomètres de Brazzaville, cinquante-cinq (55) femmes tirent désormais, les bénéfices de l’expérience liée à l’aviculture sur pilotis associée à la pisciculture et améliorent ainsi leurs moyens de subsistance.

  • Le CGDC de Boko voit une opportunité de développement à travers les activités génératrices de revenusLe CGDC de Boko voit une opportunité de développement à travers les activités génératrices de revenus10 févr. 2014Initialement créés pour gérer les écoles construites ou réhabilitées dans le cadre du Projet d’appui à l’éducation de base (PRAEBASE) – dans une approche communautaire – les Comités de gestion et de développement communautaire (CGDC) interviennent désormais dans tous les domaines du développement local. Dans le district de Louingui, en République du Congo, le CGDC de Nkouka Mpassi montre l’exemple.

  • Les groupements de femmes ravivent l’économie de KinkalaLes groupements de femmes ravivent l’économie de Kinkala12 févr. 2014En 2006, Kinkala, chef-lieu du département du Pool, à soixante-dix kilomètres de Brazzaville, capitale de la République du Congo, ressemblait à une ville fantôme dévorée par les herbes folles et les séquelles de la guerre. Pour soutenir et répondre aux besoins des communautés fragilisées par ces conflits, le PNUD a financé la reprise de plusieurs activités parmi lesquelles les activités agropastorales.

  • Les plateformes multifonctionnelles réduisent le temps de travail des femmesLes plateformes multifonctionnelles réduisent le temps de travail des femmes12 févr. 2014La journée de travail d’une femme à Etoro peut durer de 14 à 16 heures. Elles souffrent pour pétrir le manioc et écraser la farine de manioc… Avec la présence de la plateforme multifonctionnelle installée dans leur village grâce à l’appui du PNUD, elles peuvent désormais se décharger sur ces machines pour le pétrissage du manioc ou la mouture du maïs

  • L’accès à l’eau potable change le quotidien de deux villages dans le KouilouL’accès à l’eau potable change le quotidien de deux villages dans le Kouilou12 févr. 2014L’accès à l’eau potable était jusqu’à récemment un défi quotidien pour Tandou Bizenzé et Tandou Mboma. Les villages étant perchés sur une montagne, les mères et leurs filles devaient affronter tous les jours une pente longue de près de 300 mètres pour se procurer les quelques litres d’eau nécessaires au foyer, dans des sources ou ruisseaux peu hygiéniques. Ceci a conduit le PNUD et la société pétrolière TOTAL E&P à construire deux forages d’eau ...

  • Une gestion participative des écoles pour une alphabétisation certaineUne gestion participative des écoles pour une alphabétisation certaine29 mai 2014

Notre publication
Etude sur la vulnérabilité de l’économie congolaise et ses perspectives de diversification

passe en revue l’évolution de l’économie congolaise, depuis les indépendances à ce jour. Il ressort de cette analyse que l’économie de la République du Congo  repose essentiellement sur le pétrole et elle n’est pas diversifiée ce qui la rend plus vulnérable. Cette étude, faite en étroite collaboration avec les autorités congolaises et les autres parties prenantes, propose des alternatives de diversification de cette économie.

Lire la suite