Projet transitoire pour la réintégration des ex-combattants, des jeunes à risque, des femmes et filles associées et affectées par les conflits armés

Introduction

                     Une fille arrose des légumes à Kinkala, dans le département du Pool. Photo UNDP Congo

Ce projet vise à appuyer le Gouvernement de la République du Congo dans ses efforts pour assurer le relèvement économique, social et la protection des droits des communautés affectées par les conséquences des conflits armés en général et des femmes et filles associées et affectées par les conflits armés en particulier en vue de garantir ainsi le rétablissement effectif et durable de la paix et de la sécurité.

De façon spécifique, il s’agit de : promouvoir l’information, la sensibilisation et la communication sociale pour atteindre les femmes et jeunes filles impliquées ; identifier et appuyer 15 000 femmes et jeunes filles bénéficiaires (8 000 femmes combattantes et associées et 7000 femmes et jeunes filles vulnérables qui n’ont pas été associées aux groupes armés);

créer et consolider des initiatives de soutien aux femmes associées et affectées par les conflits armés à travers la formation technique et la promotion d’activités de production, de transformation, de commercialisation, de formation et d’encadrement avec accès aux nouvelles technologies adaptées ; etc.

Ce que nous avons accompli à ce jour

Création d’une base de données des bénéficiaires

620 nouveaux bénéficiaires ont été identifiés comme étant éligibles. La gent féminine représente ainsi 42% de ce nouveau groupe de bénéficiaires.

Construction d’une  porcherie et d’un poulailler à Mayama

En vue de faire du maraichage une activité à fort taux de rentabilité, le PNUD a procédé à l’aménagement d’une ceinture maraîchère, à Kinkala,  de deux hectares équipé d’outils modernes de production. La construction d’une retenue d’eau d’une capacité de 136.000 litres favorise les cultures de contre saison et lève l’hypothèque d’une production soumise aux aléas climatiques.

Toutes les données du projet



PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe