Le Projet Consolidation de la Paix et Démarrage du Processus de Désarmement, Démobilisation et Réintégration dans le Département du Pool, exécuté conjointement par le PNUD, l’UNFPA et l’UNHCR, a procédé le vendredi 02 août 2019 au lancement officiel des travaux de réhabilitation des infrastructures de base par la méthode HIMO (Haute Intensité de Main d’Œuvre). Ce lancement a été procédé par Monsieur Euloge Landry KOLELAS, Ministre Haut-Commissaire à la Réinsertion des Ex-Combattants (HCREC) et Monsieur Maleye DIOP, Représentant Résident du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) avec la présence effective du Préfet du Département du Pool, des autorités locales et des populations du village de Sofico dans le district de Mindouli.

L’importance des travaux HIMO s’inscrit dans le processus de renforcement de la pacification survenus dans le Pool, et cela avec le ralentissement de la circulation des biens et services, ce qui a rendu le tronçon Loulombo enclavé par le manque d’accès aux transporteurs de cette localité. Ce faisant la méthode HIMO permettra aux Ex-combattants et également aux populations de manifester à coup sûr leur volonté de contribuer aux efforts de consolidation de la paix et de se rendre utile pour leur communauté en attendant le lancement du prochain Programme de Désarment Démobilisation et Réintégration (DDR).

Cependant rappelons que le programme DDR est un vaste chantier qui permettra aux uns et aux autres d’identifier les axes de réintégration dans la vie active.

S’agissant des autorités présentes ayant pris part à cette cérémonie, elles saluent l’initiative et réitèrent leur engagement à accompagner le projet dans sa mission de préserver la paix et de contribuer au développement du Pool par les différentes activités déjà menées sur le terrain.

Hormis les allocutions, la cérémonie a été marquée par quatre autres moments forts à savoir : la coupure du ruban, le rituel symbolique par les notables du village, les coups de pioche des autorités et la visite du tronçon Sofico-Loulombo.

 

Mariam OUEDRAOGO Chargée de Communication

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Congo (République du) 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine République du Guyana Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe