6 Combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies

Où en sommes-nous?

texte
Les campagnes d'information font reculer le VIH/SIDA. Photo: PNUD

 

L’OMD6 visant la lutte contre les grandes maladies évolue de façon favorable La variation de la séroprévalence nationale du VIH/SIDA depuis 1990 met bien en évidence que l’objectif fixé à 2,1% en 2015 pourrait être  même dépassé, puisque le taux de séroprévalence est estimé à 1,7% en 2009. Le Gouvernement doit maintenir constant ses efforts dans ce domaine. La tendance est également à la baisse des cas de paludisme déclarés et de décès dus à cette maladie

Situation

Depuis la notification des premiers cas de sida en République du Congo en 1986, le Gouvernement a fait de la lutte contre le VIH, le Sida et les IST, un défi majeur de sa politique de développement sanitaire et de sa stratégie nationale de développement durable. Cet engagement se traduit notamment par :

- une implication des plus hautes autorités dans les instances de coordination de la réponse nationale au VIH  et aux IST ;

-  une approche multisectorielle décentralisée et participative impliquant tous les secteurs de développement dans l’organisation de la réponse nationale au VIH ;

-  l’adoption et l’application de mesures fortes sur la gratuité de l’accès aux services de prévention et de soins pour les IST et le VIH ;

-  la création d’un environnement juridique favorable à la réduction de la stigmatisation et de la discrimination des personnes affectées et infectées par le VIH ;

- un appui constant à la mobilisation des ressources et à la mise en œuvre des projets de lutte contre le VIH.

Nos histoires

1.09 années
d'ici
à 2015

1990 2015
Cibles
  1. D’ici à 2015, avoir enrayé la propagation du VIH/sida et avoir commencé à inverser la tendance actuelle
    • Taux de prévalence du VIH dans la population âgée de 15 à 24 ans: 3,7%
    • Proportion de la population âgée de 15-24 ans avec une connaissance générale correcte du VIH/Sida : F:8,3%, G:21,92%
    • Taux de scolarisation des orphelins : F: 0,9 %, G: 0,85%
  2. D’ici à 2010, assurer à tous ceux qui en ont besoin l’accès aux traitements contre le VIH/sida
    • Proportion des peronnes malades couvertes par le traitement ARV: 72%
  3. D’ici à 2015, avoir maîtrisé le paludisme et d’autres maladies graves et commencer à inverser la tendance actuelle
    • Incidence du paludisme : 5,6%
    • Taux de prévalence de la tuberculose : 0,4%