Les Objectifs du Millénaire pour le développement Huit objectifs pour 2015

Où en sommes-nous?

Les actions prioritaires préconisées en  vue d’accélérer la réalisation des OMD au Congo, consistent principalement en la poursuite par le Gouvernement des réformes de gouvernance publique afin de permettre un plein rendement de tous les efforts financiers entrepris en faveur de l’amélioration des conditions de vie des populations. En effet, malgré des progrès dans la gestion des finances publiques, le principal goulot d’étranglement et le facteur explicatif récurrent et bloquant, empêchant une évolution favorable des OMD reste une insuffisance dans le suivi et l’exécution efficaces des nombreux programmes publics en faveur des OMD.

Compte tenu de ces constats,  en termes de priorités à inscrire dans l’agenda de développement international post-2015, il est préconisé de reconduire certaines OMD telles que la réduction de la pauvreté, la maîtrise de la faim et de la nutrition, mais également de prendre en compte de nouvelles priorités, telles que la hausse de la productivité agricole, la qualité de l’éducation et la promotion de la formation technique qualifiante et professionnelle, l’accès aux énergies renouvelables, l’amélioration de la gouvernance et de la gestion publique.

Malgré les défis relevés, et de progrès enregistrés ainsi que des perspectives de croissance économique forte au Congo, le pays peut espérer réaliser une bonne partie des OMD en 2015 si des efforts substantiels sont menés pour lever les goulots d’étranglement identifiés dans ce rapport et si les bonnes pratiques notées dans ce rapport sont reproduits à l’échelle et que les procédures d’exécution et de suivi des programmes sont renforcées.

 

Mesures et réformes importantes pour améliorer la poursuite de l’atteinte des OMD

Les premières actions visant la réalisation des OMD ont été prises en compte en 2005 dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie intérimaire de réduction de la pauvreté. Ces actions ont été consolidées à partir de 2006, avec le lancement du processus d’élaboration du plan national pour l’atteinte des OMD. Ce processus a permis de réaliser un consensus autour des différentes cibles des OMD au  niveau national d’une part,  sur les interventions prioritaires ainsi que le coût pour atteindre ces cibles d’autre part.

Ces travaux sont intégrés dans le cadre stratégique de lutte contre la pauvreté 2008-2010 : les objectifs de la Stratégie de Réduction de la Pauvreté 2008-2010 ont été définis en se basant sur le Plan national pour l’atteinte des OMD. Le programme d’action prioritaire du DSRP 2008-2010 a été fortement influencé par les interventions prioritaires définies pour atteindre les différentes cibles OMD. Plusieurs politiques sectorielles ainsi que leurs programmes d’actions prioritaires ont été influencés par le plan national pour l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement.

 Dans le cadre du Plan national pour l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), les huit OMD consignés dans la Déclaration du Millénaire ont été retenus comme priorités nationales. Toutes les cibles relatives aux huit OMD n’ont cependant pas été retenues comme priorités nationales. Mais, l’accent a été mis sur les cibles ci-après : la réduction de la pauvreté et la lutte contre la faim ; la scolarisation universelle et la qualité de l’enseignement au primaire, la promotion de l’égalité des sexes et l’autonomisation  des femmes, la réduction de la mortalité à la naissance et celle des enfants de moins de cinq ans d’ici à 2015 ; la réduction de la mortalité maternelle, l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, la protection de l’environnement ainsi que la promotion du développement durable.

1.43 années
d'ici
à 2015

1990 2015
Rapport national des progrès vers l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement

Le Rapport national des progrès vers l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement explique en détail les goulots d’étranglement qui ont contrarié les efforts et les défis que le Congo devrait relever.

Lire la suite